Parent

4 idées qui changent un séjour à la maternité

4 idées qui changent un séjour à la maternité

Le séjour à la maternité n’est jamais facile pour les nouveaux parents et surtout pas pour la maman. Afin d’améliorer votre séjour, nous vous proposons 5 éléments qui changeront l’expérience à la maternité… à diffuser aussi aux partenaires, qui ont un sacré rôle à jouer !

Masser son bébé favorise le lien parents-enfants

Masser son bébé favorise le lien parents-enfants

Le bébé a, dès sa naissance, besoin de former des liens forts avec ses parents. C’est ce que les spécialistes de l’enfance appellent l’attachement. Le fait de répondre à ses appels et ses besoins favorise la création du lien d’attachement.

L’importance du relationnel durant les premiers jours du nouveau-né

L’importance du relationnel durant les premiers jours du nouveau-né

Forte de mon expérience en maternité, j’ai pu constater, avec les années, l’importance de la relation mère-enfant dès les premiers jours de vie du bébé. À travers cet article, j’espère pouvoir aider certains parents à mieux comprendre les pleurs de leur enfant qui sont, en fait, une réelle demande.

Parentalité en entreprise : ce que pensent les hommes

Parentalité en entreprise : ce que pensent les hommes

Convaincus que l’égalité professionnelle passe également par la compréhension des attentes des hommes, Goods to Know (+lien) et l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse) (+lien), ont étudié la prise en compte de l’équilibre vie professionnelle - vie personnelle et de la paternité dans le monde du travail. Décryptage.

Dépression post-partum : ça n'arrive pas qu'aux autres

Dépression post-partum : ça n'arrive pas qu'aux autres

Comme nous l’avions vu dans notre article sur le sujet, si une grande majorité de jeunes mamans sont touchées par le Baby Blues, 10% d’entre elles souffrent de dépression post-partum. Moins répandue donc, cette souffrance met parfois du temps à être diagnostiquée et prise en charge, car l’entourage de ces jeunes mamans aura tendance à se dire que ce baby blues est normal et que les choses vont naturellement s’améliorer.