Dépression

Dépression post-partum : ça n'arrive pas qu'aux autres

Dépression post-partum : ça n'arrive pas qu'aux autres

Comme nous l’avions vu dans notre article sur le sujet, si une grande majorité de jeunes mamans sont touchées par le Baby Blues, 10% d’entre elles souffrent de dépression post-partum. Moins répandue donc, cette souffrance met parfois du temps à être diagnostiquée et prise en charge, car l’entourage de ces jeunes mamans aura tendance à se dire que ce baby blues est normal et que les choses vont naturellement s’améliorer.

Dépression post-partum : bien l'identifier pour mieux la traiter

Dépression post-partum : bien l'identifier pour mieux la traiter

Environ 10% des jeunes mamans souffriraient de dépression post-partum. Cette maladie présente des symptômes différents selon les personnes et peut être difficile à diagnostiquer puisqu’on aura tendance à mettre cet état dépressif sur le compte du fameux “baby blues”, qui lui, toucherait 80% des mères et semble donc quasi inévitable.