Modes de garde : lequel choisir pour mon enfant

Il n’est pas toujours facile, pour des parents actifs de s’y retrouver. Le nombre toujours plus grand de solutions de garde ainsi que les nombreux avantages et inconvénients peuvent en décourager plus d’un. Assistantes maternelles, crèches parentales, crèches collectives ou crèches d'entreprise, garde à domicile, chaque mode de garde a ses particularités.

Nous allons essayez ici, de vous aider à choisir le meilleur mode de garde pour vos enfants :

L'assistante maternelle

Le choix d’une assistante maternelle à domicile est souvent vu comme le mode de garde le plus personnalisé. Disposant d’un accueil jusqu’à 4 enfants, les assistantes maternelles habitent généralement proche du domicile. Les horaires étant souples, cela peut être un gros avantage pour les salariés faisant de gros horaires. De plus, les assistantes maternelles ne sont (généralement) pas réfractaires aux enfants malades.

Le processus de sélection d’une assistante maternelle est simple, mais nous allons vous donner quelques conseils afin de faciliter les démarches.

L'assistante maternelle est une professionnelle de la petite enfance, souvent diplômée et surtout agréée par les services de la Protection maternelle infantile (PMI) et le président du Conseil Général du département (NB : le gouvernement est en train de repenser l’organisation de la PMI, à suivre !). Elle peut recevoir les enfants à son domicile ou effectuer la garde des enfants chez un particulier.

Les avantages de l'assistante maternelle

L’avantage est une relation privilégiée avec l’assistante maternelle. Le nombre limité d’enfants, permet à votre bébé d’évoluer dans un monde qu’il connaît. Le fait que le nombre d’enfants ne dépasse pas 3 ou 4 permet à chacun d’avancer à son rythme. L’assistante maternelle construit une relation beaucoup plus personnalisée avec les parents ainsi qu’avec l’enfant.

Les inconvénients de l’assistante maternelle

L’assistante maternelle choisit généralement ses congés. Il faut pouvoir s’adapter à son planning. De plus, il est possible que l’assistante tombe malade ou en arrêt maladie (grossesse). Si cela arrive, vous serez donc dans l’obligation de trouver un mode de garde alternatif par vos propres moyens.

Pour information, Ma Bonne Fée a développé une application pour les gardes d’urgences par des professionnelles diplômées : vous pouvez la téléchargez ici : Application garde d’urgence pour enfant

Combien coûte une assistante maternelle ?

Les tarifs peuvent varier selon votre département. Cependant, vous pouvez obtenir des réductions d'impôts : retrouvez toutes les informations concernant la rémunération des professionnels sur www.pajemploi.urssaf.fr

La crèche collective

Les crèches collectives proposent un accueil aux enfants de 2 mois et demi à 3 ans. Elles sont gérées par les mairies ou les départements.

La direction se compose généralement de professionnel.le.s de la puériculture et par une puéricultrice en chef. Jusqu’à aujourd’hui, les crèches collectives sont sous la surveillance du service départemental et de la Protection maternelle et infantile (PMI).

Les intervenants sont généralement des auxiliaires de puériculture ou des infirmières puéricultrices diplômées d’état.

Les avantages de la crèche collective

Vos enfants sont reçus dans une structure professionnelle, adaptée à leurs besoins et qui prévoit des activités et des parcours en fonction de leur âge et capacité. Les bébés apprennent à se socialiser avec d’autres enfants de leur âge et se développent sous l’œil attentif de professionnels. Un des principaux avantages des crèches collectives est le choix des jours de garde, le temps partiel étant une option dont de nombreux parents profitent.

Les inconvénients de la crèche collective

Les horaires sont les principaux inconvénients des crèches collectives.

Les horaires de ces structures publiques sont généralement assez strictes. Elles ferment couramment leurs portes avant 18H30. Pour les parents qui travaillent tard, cela peut être désavantageux.

Il y a aussi la problématique des maladies. Il se peut que votre enfant soit refusé s’il est malade. Il faudra donc se reporter sur une solution de garde alternative (voir : Solution de garde pour enfant malade).

Malheureusement les places en crèches collectives sont très prisées ! Il y a peu de places disponibles.

Combien coûte une place en crèche collective ?

Le prix varie considérablement selon la situation familiale et le nombre de jours de garde. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à contacter votre mairie.

Les familles peuvent également profiter de nombreux avantages fiscaux. Prenez renseignement ici :  service-public.fr

Comment inscrire son enfant en crèche collective ?

Pour l’attribution d’une place en crèche collective il faut s’organiser dès la grossesse en contactant votre mairie ou la crèche où vous souhaitez inscrire votre enfant. Le processus est long et passe généralement par une commission d’attribution.

Les documents à apporter ;

  • Le carnet de maternité ou acte de naissance.

  • Deux justificatifs de domicile.

  • Vos dernières fiches de paye

  • Votre déclaration de revenus

Dans le cas où vous feriez la demande pendant la grossesse, n’oubliez pas d’y joindre par la suite l’acte de naissance, afin de confirmer la demande de place de votre enfant.

Pour maximiser vos chances d’avoir une place, vous pouvez lire cet article qui apporte de nombreux conseils : les 10 astuces pour obtenir une place en crèche.

Mode de garde : Crèche collective

Mode de garde : Crèche collective

La crèche parentale

La crèche parentale accueille vos enfants, mais aussi nécessite une implication de votre part beaucoup plus grande que pour une crèche collective. Ce mode de garde est intéressant, mais comme tous il dispose d’un certain nombre d’avantages et d’inconvénients.

La crèche parentale est une structure organisée par une association de parents et agréée par la Protection maternelle infantile (PMI). Les enfants sont accueillis de 2,5 mois à 4 ans et parfois plus. Cette association est encadrée par des professionnels diplômés de la puériculture, qui travaillent en collaboration avec les parents pour offrir un vrai projet pédagogique.

Les niveaux d’encadrement varient selon l’âge des enfants. Les parents participent activement au projet en donnant de leur temps au minimum une demi-journée par semaine.

Les avantages de la crèche parentale

Les enfants passent plus de temps avec leurs parents. La participation active des parents au sein de la structure, vous permet de passer plus de temps auprès de votre nourrisson, mais aussi de veiller à l’éducation et l’éveil des autres enfants. Cela fonctionne vraiment comme une grande famille.

Les inconvénients de la crèche parentale

Les subventions et aides sont faibles dans le cadre de la crèche parentale, les frais peuvent s’avérer élevés.

Il y a aussi le temps obligatoire consacré à l’association qui peut être un frein pour un certain nombre de salariés qui ont des emplois du temps peu flexible.

Combien coûte une crèche parentale ?

Le prix de la garde est calculé en fonction des revenus des parents

Les familles peuvent bénéficier des nombreux avantages fiscaux. Renseignez-vous sur service-public.fr

Comment inscrire son enfant dans une crèche parentale ?

Afin d’obtenir une place en crèche parentale, prévoyez de vous renseigner auprès de votre mairie ou la crèche dés le début de votre grossesse. Ceci vous permettra d’anticiper le long processus que la demande engendre.

Les documents nécessaires sont les mêmes que pour la crèche collective, à savoir :

  • Le carnet de maternité ou acte de naissance.

  • Deux justificatifs de domicile.

  • Vos dernières fiches de payes

  • Votre déclaration de revenue

Encore une fois, veillez à joindre l’acte de naissance, afin de confirmer la place de votre enfant une fois avoir accouché.

La halte-garderie

Il est essentiel pour le développement de votre enfant qu’il se socialise auprès d’autres enfants du même âge. La Halte-garderie est une bonne solution pour les parents qui souhaitent passer un maximum de temps avec leurs enfants, tout en laissant quelques journées de libre dans leurs emplois du temps.

Le mode de garde de la halte-garderie?

Les haltes garderies sont publiques ou privées et accueillent les enfants de 3 mois à 6 ans pour 2 à 3 demi-journées par semaine. La Halte-garderie reste un mode de garde occasionnel qui permet à votre enfant de passer du temps avec des enfants du même âge.

Les avantages de la Halte-garderie

Pour les travailleurs à temps partiel, ou les personnes en recherche d’emploi, la halte-garderie est un mode de garde très intéressant.

Les activités d’éveil, la vie en communauté sont de nombreux atouts pour le développement social de votre enfant.

Les places sont généralement plus accessibles que les crèches collectives, tout en restant un mode très prisé. Cela varie énormément selon le secteur dans lequel vous vivez.

Les inconvénients de la halte garderie

La halte-garderie reste un mode de garde très important. Selon les secteurs, il faut s’organiser plusieurs mois à l’avance pour espérer une place.

Les horaires sont généralement assez stricts. Cela ne laisse pas beaucoup de marge pour être en retard à la sortie des gardes.

En toute sécurité

Ce mode d’accueil à temps partiel implique les mêmes agréments et normes de sécurité que tous les autres établissements de garde d’enfants.

Elles sont publiques ou privées.

Elle est généralement gérée par une infirmière-puéricultrice diplômée, et une équipe d’auxiliaire de puériculture.

Comme pour tout autre mode de gardes, la Caf prend en charge une partie des dépenses avec des allocations ou un crédit d’impôt.

Micro-crèche : où s'inscrire et combien ça coûte ?

Micro-crèche : où s'inscrire et combien ça coûte ?

La micro-crèche

Au vu du manque de place dans les crèches collectives, une solution est née ! la micro-crèche. Une nouvelle forme de mode de garde collectif pour votre enfant.

La micro-crèche en quelques mots:

La micro-crèche à de nombreux avantages, la flexibilité des modes de garde à domicile et les bienfaits de la collectivité.

Les micro-crèches accueillent jusqu’a dix enfants dans un environnement sécurisé, et sujet aux mêmes restrictions que les crèches collectives publiques.

Les micro-crèches sont sujettes aux contrôles des PMI et requièrent les autorisations du Conseil général du département.

En revanche étant privées, elles bénéficient d’une grande autonomie sur les horaires et sur les services annexes proposés aux parents.

Micro-crèche : où s'inscrire et combien ça coûte ?

L’inscription en micro-crèche, est simple, il faut se rapprocher directement de la structure. Vous pouvez rechercher les structures autour de chez vous en ligne ou faire une demande auprès de votre Mairie.

Le  Site de la Caf à de nombreux renseignements sur le sujet.

Mode de garde : Les avantages de la jeune fille au pair

Mode de garde : Les avantages de la jeune fille au pair

La jeune fille au pair

La jeune fille au pair est une solution de garde coûteuse, mais qui a de nombreux avantages. La garde se fait à votre domicile avec une flexibilité maximale.

Généralement étrangères, les jeunes filles au pair sont des étudiantes souhaitant apprendre la langue du pays, ceci peut être un avantage si vous souhaitez que vos enfants entretiennent une autre langue de manière régulière.

Les jeunes filles au pair gardent vos enfants en contrepartie d’un logement et du couvert.

Les avantages de la jeune fille au pair

La jeune fille au pair permet d’accélérer l’apprentissage d’une deuxième langue pour vos enfants mais aussi une flexibilité des horaires. Vous pouvez demander à votre jeune fille paire de garder vos enfants le soir si vous sortez diner.

Les inconvénients de la jeune fille au pair

30 heures par semaine, est généralement la limite du temps travail d’une jeune fille au pair, ce qui ne correspond pas une garde à plein temps dans une crèche.

Il faut avoir un logement ou une chambre pour la loger ! (Une chambre de bonne étant l’idéal ou un grand appartement). Il faut cependant accepter de vivre avec une personne de plus dans la famille.

Les solutions digitales d’accompagnement 360

La start-up Ma Bonne Fée, a développé une solution pour accompagner les parents dans la recherche d’un mode de garde. Un outil digital, pour mieux comprendre vos besoins personnels et professionnels et vous orienter vers la solution la plus adaptée.

Ma Bonne Fée a développé cet outil afin de faciliter la conciliation vie pro et vie personnelle dans ce merveilleux moment qu’est l’arrivée d’un enfant et faciliter votre parcours lors de sa première année.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir la solution :

Ma Bonne Fée, premier acteur 360°

Vous pouvez découvrir de nombreux sujets sur la parentalité en entreprise sur notre blog.