Les 10 astuces pour obtenir une place en crèche

Les principaux facteurs à retenir pour l'attribution des places en crèches

Obtenir une place en crèche implique quelques démarches importantes. Afin de pouvoir inscrire son enfant, il faut commencer les démarches le plus tôt possible. Pour beaucoup de familles, cela s’organise pendant la grossesse. Il est souvent très difficile d’obtenir une place durant la première année après l’accouchement.

1. Vivre dans les grandes villes

De nombreuses études ont démontré que les inégalités existaient entre les communes rurales et les grandes métropoles. Sans illusions, les places sont beaucoup plus faciles à obtenir dans une grande ville que dans certaines communes rurales. À titre d’exemple, l’étude de l’INED démontre ces différences et ce, plus particulièrement dans le cas de Paris, "où le nombre de places en crèches atteint 38 pour 100 enfants de moins de 3 ans quand la moyenne nationale est autour de 16 pour 100 enfants.

2. Les enfants nés en début d’année

Selon ce même rapport, les enfants nés de janvier à avril auraient une plus grande chance d’obtenir une place en crèche que leurs camarades de septembre à décembre. Le rapport de l'Institut explique que cela serait dû aux classes de maternelles dont le départ en septembre laisserait place à des berceaux. Les enfants nés au cours des premiers trimestres étant en attente depuis plus longtemps, seraient donc prioritaires. Bon, on ne choisit pas toujours la date de naissance de son enfant, mais c’est toujours bon à savoir !

3. Avoir une famille nombreuse

L’attribution des places en crèches serait plus facile quand la famille est nombreuse, afin de faciliter la vie des parents ayant plusieurs enfants. Les mairies facilitent l’accès au mode de garde. C’est également le cas lorsque la maman est au chômage ou connait des difficultés financières. Afin de faciliter son intégration dans le monde du travail, les collectivités favorisent l’accès aux places en crèche. Si c’est votre première enfant, il est certes plus difficile, mais pas impossible d’obtenir cette précieuse place.



Mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir une place en crèche !

4. Montrez votre motivation

Les places en crèches sont attribuées sur dossier. Donc, n’hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté. Il est indispensable de montrer votre motivation, et d’expliquer que votre besoin est réel et pas uniquement un luxe. Justifiez votre besoin par la recherche d’un emploi, un lieu de travail éloigné, ou une situation précaire.

Démontrez, que cette place en crèche est indispensable pour vous permettre de reprendre le travail dans les meilleures conditions et que votre stabilité sociale en dépend. Pour certains parents, cette épreuve est aussi difficile que de trouver un emploi. Vous pouvez ajouter une lettre de motivation, ainsi que tous documents jouant en votre faveur.

5. Travaillez votre relationnel

Les directrices de crèches ainsi que les fonctionnaires de la mairie peuvent jouer un rôle dans l’attribution des places en crèche. Il faut les mettre '“dans votre poche”. Ces personnes ont affaire à des centaines de dossiers chaque année, et sont souvent vues comme de simples maillons dans une chaine administrative. Mais parfois, il suffit d’un vote pour que votre dossier soit retenu, donc n’hésitez pas à utiliser votre capital sympathie afin qu’ils vous retiennent.

Places en crèches : Astuces pour mettre toutes les chances de votre côté

Places en crèches : Astuces pour mettre toutes les chances de votre côté

6. Ne lâchez pas, il faut être persévérant

Les commissions ont lieu plusieurs fois par an. N’hésitez pas à insister en appelant et en écrivant des mails réguliers aux personnes concernées. Il faut demander le suivi de votre dossier. De nombreuses familles font l’erreur de s’inscrire et d’oublier le dossier. Comme une recherche d’emploi, vous n’en n’obtiendrez pas une du premier coup, mais la chance peut venir après deux ou trois essais. Plus vous persévérez, plus vous avez de chances d’obtenir cette précieuse place.

7. Inscrivez-vous le plus tôt possible

Certaines crèches conseillent de préparer votre pré-inscription dès le 6e mois de grossesse, voire d'appeler votre mairie dès que vous apprenez que vous êtes enceinte. Cela vous permettra de connaître le bon moment pour effectuer les démarches. De plus, cela sera l'occasion d'établir un premier contact, éventuellement à l'occasion d'un rendez-vous avec le service Petite Enfance de votre mairie. Vous devrez ensuite confirmer votre demande d'inscription après l'accouchement, en présentant un certificat de naissance auprès de la mairie. N'hésitez pas également à demander les papiers nécessaires à l'inscription et à demander des renseignement sur le lieu où vous devez vous inscrire, car les communes ne fonctionnent pas toutes de la même manière. Enfin, il est recommandé de faire une pré-inscription dans plusieurs crèches proches de chez vous, au niveau de la commune et du département.

Demande d'inscription en crèche / modèle de lettre

Les places en crèches municipales ne sont pas choses commune. D’où la nécessité de faire votre demande dès les premiers mois de grossesse.

À Paris et dans d’autres grandes villes, il faut s'en occuper à partir du sixième mois de grossesse. Dans des villes plus rurales, c'est parfois à la fin du premier trimestre qu’il faut commencer les démarches. En cas de déménagement ou de changement de mode de garde, il faut commencer les démarches immédiatement pour ne pas risquer de se retrouver sans solution.

8. Freelance ou maman au chômage

Si vous êtes auto entrepreneur ou Freelance, vous n’êtes pas plus disponible qu’un salarié d’entreprise. La prospection de client et le travail d’un indépendant prennent beaucoup de temps. Cependant cela peut être mal interprété par certaines personnes lors des attributions. N’hésitez pas à faire savoir que votre emploi du temps est chargé, et que l’absence d’une place en crèche pour vous peut être synonyme de perte de nombreux clients et donc d’une précarité non voulue.

Les Freelances peuvent aussi profiter des services de recherches de place en crèches pour les entreprises :

Faire une demande de place en crèche d’entreprise

Places en crèches pour les entreprises

Places en crèches pour les entreprises

Crèches à vocation d'insertion professionnelle 

Pour les demandeurs d'emploi. Des crèches spécialisées sont destinées à faciliter l'accès à l'emploi des parents de jeunes enfants en offrant l'accueil des tout-petits et une aide à la recherche d’un emploi.

En partenariat avec Pole-Emploi, ces crèches aident les familles dans le besoin. Ce type de structure peut aussi être une solution pour les parents travaillant sur des plages horaires décalées. Les structures de ce type sont extrêmement souples afin d’améliorer l’insertion des familles.

9. Places de crèches en entreprise, parlez-en à votre employeur

Les employeurs réservent des berceaux dans les crèches interentreprises gérées par des compagnies privées. De nombreuses entreprises accompagnent les chargés de Ressources humaines et les salariés dans leur recherche de berceaux à proximité de leur domicile ou de leur bureau.

Recherche de place en crèche

Si votre employeur ne propose pas de place en crèche, n’hésitez pas à lui faire part des dernières offres. Les avantages fiscaux ainsi que les impacts sur la qualité de vie au travail sont prouvés. Il est beaucoup plus intéressant pour l’employeur d’offrir ce service à leurs salariés que de risquer de les perdre dans le cas où ils ne trouveraient pas de solution de garde. Voici un article que vous pouvez partager avec vos Ressources humaines : La parentalité au travail : enjeux et bonnes pratiques.

10. Les nouvelles solutions

De nouvelles Start-ups ont vues le jour pour accompagner les parents salariés dans leur mode de garde. Ma Bonne Fée, leader de l’accompagnement périnatal développe désormais une solution digitale pour accompagner les salariés, du désir de l’enfant à la sortie de maternité mais aussi des modes de garde et autres services autour de la parentalité. À découvrir ici : le premier acteur 360° dédié à la parentalité.

Une assistante maternelle

Le choix d’une assistante maternelle est une solution alternative intéressante qui offre pour certain des avantages non négligeables.

Ce mode de garde offre à votre bébé un mode de garde plus personnalisé. L’assistante maternelle accueille à son domicile jusqu’à quatre enfants. Elle habite souvent près du domicile des parents ce qui facilite les déplacements. Étant indépendante, l’assistante maternelle à des horaires qui sont généralement plus souples qu’une crèche. Un autre avantage est qu’elle peut garder votre enfant quand il est malade.

La garde partagée

Une solution que beaucoup de parents choisissent en cas de non-attribution de place en crèche.

La garde à domicile étant coûteuse, il est toujours intéressant de partager les frais avec une autre famille. Il faut effectuer des recherches pour trouver une famille qui correspond à vos besoins. Mais si vous trouvez la famille idéale, des liens peuvent se tisser et cela peut être un mode de garde très avantageux.

Afin de mieux vous orienter sur votre choix, nous vous invitons à découvrir nos articles sur les modes de gardes et les nombreux avantages fiscaux qui correspondent à chaque catégorie.