« Des parents plus sereins font de meilleurs salariés »

Nathalie de Boisgrollier est coach parental et fondatrice de l’association OZE Éducation Positive qui accompagne les parents, notamment en entreprise, pour une meilleure gestion de leur vie privée et professionnelle. Nous l’avons rencontrée.

 Nathalie de Boisgrollier

Nathalie de Boisgrollier

Quels dispositifs mettez-vous en place quand vous intervenez en entreprise ?  

En général, tout commence avec une conférence de sensibilisation sur différentes thématiques définies avec l’entreprise. Nous allons ensuite plus en profondeur, dans une approche pratique, avec des dispositifs d’accompagnement individuels ou en couple et des ateliers tout au long de l’année.

Quelles sont les attentes des parents-salariés ?

On constate que la nouvelle génération de parents se distingue des précédentes par un fort investissement sur l’enfant qui se matérialise à la fois par un désir de perfection dans son rôle de parent et une peur pour l’avenir de l’enfant. Une telle attention, une telle tension, entraînent de la fatigue et un sentiment de ne pas être à la hauteur, avec un équilibre vie privée / vie professionnelle souvent difficile à trouver.

Les parents ont besoin d’être rassurés. C’est particulièrement vrai pour ceux qui ont des enfants adolescents et qui sont souvent tétanisés par le conflit. Mais désaccord ne veut pas dire désamour. Le conflit permet de s’adapter, de faire émerger un compromis. Pour faire le lien avec le contexte actuel, on peut d’ailleurs penser que le mouvement des gilets jaunes est né en partie d’une colère qui n’a pas été suffisamment gérée en amont.

 RSE et qualité vie au travail les nouveaux services.

RSE et qualité vie au travail les nouveaux services.

Les entreprises et organisations ont-elles pris conscience de l’importance de cet enjeu pour leurs salariés et donc pour leur business ?

Les choses commencent à bouger, oui, même si c’est encore trop timide. Un bon exemple est celui de la CAF. Au lieu de simplement donner de l’argent aux familles, ce qui revient parfois à occulter les vrais problèmes, elle s’engage depuis quelques années sur d’autres formes d’accompagnement, en valorisant notamment l’écoute et le conseil.

Les mentalités évoluent donc, mais à mon sens les entreprises n’ont pas encore suffisamment pris conscience des bénéfices qu’elles pourraient tirer d’une telle démarche. En effet, au-delà des gains financiers directs liés à une baisse de l’absentéisme au travail (lire aussi : le coût faramineux de l’absentéisme en travail), apprendre aux salariés à travailler sur leur intelligence émotionnelle au sein de leur foyer peut avoir des répercussions bénéfiques dans leurs vies de professionnelles : savoir mieux communiquer, déléguer, dire non ou je ne sais pas, apprendre à gérer le stress, les désaccords… Des parents plus sereins font aussi de meilleurs salariés.

Nathalie de Boisgrollier est l’auteur de :

-       La vie cachée des émotions des grands (Hatier jeunesse)

-       La vie cachée des émotions des petits (Hatier jeunesse)

-       Élever ses enfants sans lever la voix (Albin Michel)

-       Heureux à l’école : tout commence à la maison (Albin Michel)

Cette article a été réalisé pour Ma Bonne Fée dans le cadre d’une étude visant à l’amélioration de l’accompagnement des parents-salariés.